id-B_Bodhuin

On continue notre série d’interviews consacrées au dessin de caractère typographique avec le designer français Benoît Bodhuin. Il a dessiné le très rythmé caractère Zigzag, le géométrique S-L ou encore le caractère de titrage Marianne. Fondateur du blog Qualité Graphique Garantie et enseignant en graphisme et typographie à e-artsup, Lille, il s’est aimablement prêté au jeu de l’interview et nous livre d’intéressants propos sur son travail.

………………………………

Bonjour Benoît, comment vas-tu ?

Un peu paresseux ces temps-ci, à part ça : bien !

Peux-tu nous en dire plus à ton sujet ? Quel est ton vécu et ton approche du design graphique ?

Ça va bientôt faire une décennie que je suis sorti de l’école – cycle court en graphisme (3 ans – précédé d’études de mathématiques à la fac), mais pas 10 ans de pratique en indépendant (périodes creuses + passage en agence…). Depuis quelques années, j’ai trouvé un équilibre entre la commande, mon travail personnel (le plus souvent de la typo), la vente de mes polices et l’enseignement (+ workshop).

Ma pratique du design est assez égoïste. Je ne me considère d’ailleurs pas comme un designer (trop sérieux comme terme) mais plutôt comme un auteur d’images. Ma principale préoccupation, lorsque j’aborde un nouveau projet, est de savoir s’il y a un espace de liberté dans lequel je peux m’exprimer : j’ai besoin de jouer avec le projet, en cas de commande, il faut que le client soit dans cet esprit. Cela peut se traduire par un système graphique ludique, comme par exemple pour la communication des 20 ans du vivat où une bibliothèque de dessins permet de résumer chaque spectacle de la saison.

Tu as récemment publié la version not rounded du caractère ZIGZAG. Quelle a été ta démarche et la raison de la création du ZIGZAG ?

Le ZIGZAG est une police dessinée dans l’urgence pour un théâtre, il y a 2 ans. Elle devait accompagner le VAG avec la possibilité de perturber la lecture, de faire danser le texte et de cette façon servir d’identité pour la saison : la police ayant la possibilité d’attirer l’attention par une bizarrerie, un défaut dansant. Chaque signe est dessiné avec 3 alternatives « déraillantes » , et une fonction opentype permet de les faire apparaitre régulièrement et aléatoirement dans le texte. Depuis, la police à été complétée et un peu modifiée, puis distribuée chez Volcano Type et sur mon site. Le ZIGZAG Not Rounded est une alternative stylistique du Rounded aux terminaisons non arrondies (sortie le mois dernier).

De quelle façon as-tu abordé la conception de la famille de caractère Marianne ?

Ce ne sont au départ que quelques signes dessinés suivant l’idée d’écriture au scotch récupérée pour un appel d’offre (rémunéré : j’y tiens) pour la ville de Tourcoing souhaitant valoriser ses activités culturelles. L’alphabet complété puis adapté (capitales) est utilisé en grand, accompagné de textes surlignés définissant le vocabulaire d’une ville appuyant ses activités culturelles. L’appel d’offre ne fut pas remporté. Depuis le départ, j’associais ce caractère à l’idée de manifestation, son graphisme en bande évoquait un drapeau ou la révolution, cela a suffi pour que ma femme me souffle l’idée de Marianne. Les propriétés opentype lui permettent d’écrire réellement en 3 couleurs, et 2 déclinaisons multiplient les possibilités de combinaisons. C’était un travail expérimental, je n’étais pas sûr du résultat et très curieux de le tester, c’est un des plaisirs du dessin de caractères : découvrir le comportement de la typo puis comment d’autres graphistes se l’approprient. Finalement la police offre une multitude de combinaisons et expressions (parfois loufoques), et est très ludique.

Quelles sont tes influences en matière de graphisme et de typographie ?

Je partage certaines de mes influences [toomanydesign.tumblr.comqualitegraphiquegarantie.orgflickr.com/photos/benbenworld/favorites/] et je cite souvent Pierre Di Sciullo mais il y aurait aussi Hort, Michiel Schuurman et bien d’autres dont je ne connais pas toujours les noms. D’autres disciplines artistiques peuvent m’influencer, mes lectures, des rencontres…

benoit_bodhuin_marianne-2

Tu as créé le blog Qualité Graphique Garantie. Quelle a été ta motivation à lancer ce projet ?

C’est une blague partie d’un constat, celui de la médiocrité ambiante en terme de graphisme. Il y a des labels pour tout, pourquoi pas pour le graphisme. Je l’ai tout de suite imaginé en forme de cible, par contre je n’ai jamais vraiment su quoi en faire : ça ne peut être qu’une blague sauf que le constat de médiocrité est bien réel. C’est un blog par défaut, en attendant de lui définir un vrai rôle de label séditieux…

Tu enseignes la typographie et le graphisme à e-artsup Lille depuis 2011. Qu’est-ce que l’enseignement t’apporte ?

Cela m’a d’abord obligé à mettre à plat mes connaissances sur le sujet (je n’ai jamais suivi de cours de typo) et à combler mes lacunes (il en reste quelques-unes). Je suis très heureux d’enseigner une matière qui m’oblige à creuser dans une direction qui m’intéresse. Et puis, finalement, j’ai découvert bien plus : chercher des sujets, parler avec des étudiants, comprendre leurs réticences, leurs motivations… apportent beaucoup. Cela m’a donné un regard plus ouvert sur la typographie que je renvoie aux étudiants en leur donnant une vision loin de l’a priori austère que cette matière peut véhiculer. Le moteur de la découverte est pour moi l’envie et la curiosité, c’est ce que j’essaie de leur transmettre – plus quelques trucs indispensables que j’aurais bien voulu que l’on m’enseigne.

Quel est ton avis sur l’avenir du design de caractère typographique (vis-à-vis du métier) et l’accessibilité aux graphistes de le pratiquer ?

Je pratique le dessin de caractères par passion, je ne me pose pas ce genre de question pour l’instant, je suis encore dans une phase d’apprentissage et de découverte. Mais il me semble qu’il faut d’abord distinguer 2 pratiques du design de caractères : celui de labeur et celui de titrage. Ces 2 pratiques sont tellement différentes que je ne pourrais parler que de celle que je pratique : le design de caractères de titrage est quelque chose de parfaitement accessible à tout graphiste un peu curieux et sensible à la typo, et ce phénomène ne peut que s’accentuer : les outils nécessaires à la création de fontes sont de plus en plus accessibles. On peut assez facilement faire le parallèle avec ce qu’il s’est produit avec les outils du graphiste, cette démocratisation a obligé les graphistes à se remettre en question et a bousculé certaines pratiques : baisse des prix (?), impression de facilité de la part de certains commanditaires, multiplication de productions de mauvaise qualité, mais aussi apparition de nouvelles écritures, gain de temps dans l’exécution de certaines tâches, ouverture des graphistes vers de nouveaux champs…

As-tu un conseil à donner aux étudiants et futurs designers ?

Pourquoi ce métier ? Trouvez une réponse sincère, si celle-ci vous parait bonne, alors accrochez-vous-y, sinon tracez votre route ailleurs.

Quel est le livre qui se trouve sur ta table de chevet ?

Une pile de BD provenant de la bibliothèque (petit format à couverture flexible – pour lire dans mon lit). Sinon je lis de tout (ou n’importe quoi) : romans, bouquins sur la typo, le design, la philosophie, l’économie… J’ai récemment beaucoup aimé un livre de Philippe Muray, “Désaccord parfait”.

Quels sont tes projets à venir?

Publier une typo juste terminée, refaire mon site et partir en vacances. Mais aussi peut-être un projet perso auto édité et faire un film avec une femme nue et des handicapés (Philippe Katerine).

Le mot de la fin…

C’est toujours très bizarre de répondre à une interview : faire semblant d’être important ! Mais c’est aussi très intéressant d’essayer de le faire avec sincérité, c’est une sorte de confession, alors merci !

………………………………

>   benbenworld.com

Interview : Dennis Moya – 04.13

Images ©Benoît Bodhuin.

benoit_bodhuin_Poster_C_type

benoit_bodhuin_Pipo-Anatomie benoit_bodhuin_new_type_soonbenoit_bodhuin_marianne-Marianne_2

Marianne benoit_bodhuin_Poster_C benoit_bodhuin_posters_a    benoit_bodhuin_Zigzag_poster benoit_bodhuin_ZigZag-Sample1benoit_bodhuin_newspaper_03benoit_bodhuin_newspaper_04benoit_bodhuin_newspaper_06benoit_bodhuin_2-pipobenoit_bodhuin_Night benoit_bodhuin_s-l_5 benoit_bodhuin_s-l_6