Yvo Hählen et Priscilla Balmer sont les fondateurs de l’atelier graphique A3 studio. Basés à Lausanne (suisse romande), les travaux réalisés par A3 se concentrent sur des projets allant de l’identité visuelle à l’illustration en passant par de l’affichage culturel. Ils ont accepté de répondre à nos questions, je vous laisse donc, apprécier leurs travaux présentés ci-dessous…

……………….

Bonjour A3 studio, comment ça va ?

Super bien! L’année a bien commencé, on espère que ça continue sur cette lancée…

Pouvez-vous vous présenter ?

A3 studio est constitué de deux personnes : un graphiste et une designer en communication visuelle. Yvo Hählen et Priscilla Balmer. Yvo a réalisé son apprentissage de graphiste à l’eracom de Lausanne et Priscilla a fait un apprentissage de dessinatrice dans un bureau d’architecture à La Chaux-de-fonds, suivi d’un diplôme supérieur en communication visuelle à Vevey, puis à continuer à suivre des formations continues dans divers domaines : arts graphiques, web, management et photo. Nous avons décidé de fonder A3 fin 2010, après les projets artistiques et graphiques ont suivis.

Qu’est-ce qui vous a amené vers le design graphique et l’illustration ?

C’est dur à dire, disons qu’on avait tous une boîte de crayon de couleurs dans la poche, étant petit! Mais on est avant tout des passionnés d’art, de graphisme, d’architecture, de graffiti, etc.… Ce qui nous a amené au design graphique, c’est tout simplement la passion !

Quelles sont vos influences, vos inspirations ?

Beaucoup de choses nous inspirent, le graphisme suisse des années 60, le Bauhaus, le street art, le design, les rencontres, les expositions, les musées…

Vous avez réalisé la nouvelle identité de la galerie lausannoise Kissthedesign.  Une police de caractère (la “Kiss Rounded”) a été créé pour l’occasion. Quelle est votre approche de la typographie ?

A3 a complètement repensé et retravaillé l’identité visuelle de Kissthedesign, la typographie «Kiss rounded» a été développée spécialement pour la galerie, des lettres arrondies au style vif et contemporain. Ce projet est une initiative de notre part, nous avons proposé à la galerie de lui créer cette typographie. L’idée de réaliser une police de caractère, nous est venue assez rapidement lors de la conception du logo, on voulait vraiment quelque chose d’unique pour la galerie. La police «Kiss rounded» est linéale, elle s’inspire de la police Avant-Garde dans sa proportion et dans sa construction. Cette typo comporte des variantes pour certains caractères «A, E, F, G»  c’est avant tout une police dessinée pour du titre.

Un autre projet typographique, DECAL’QUAI, m’a interpellé. Les lettres sont içi des illustrations à elles seuls. Pouvez-vous nous en dire plus ?

L’idée était de réaliser une fresque murale impactante, car les locaux de Decal’quai se situent sur le quai n°1 de la gare de Montreux. Ceci dans le but d’interpeller les voyageurs et les passants. Dès le départ, l’idée d’écrire le nom de l’espace sur le bâtiment s’est imposée comme une évidence. Le concept était de représenter par cette peinture, la diversité des locataires de Decal’quai en présentant des styles et des techniques différents. Les techniques utilisées, ont été pensées en fonction du support, l’espace à disposition était composé de vitres, de panneaux d’affichages et d’une grille. Par exemple le “A” est composé de crochets vissés dans le mur, sur lequel une corde est tendue, afin de laisser apparaitre en dessous les affiches de la programmation.

D’où vient la série animalière “Tangram”?

Une légende dit qu’il y a 1000 ans en Chine un homme du nom de « Tan », fit tomber un carreau qui se brisa en 7 morceaux. En essayant de rassembler les morceaux pour reconstituer le carreau, l’homme s’aperçut qu’avec les 7 pièces il était possible de créer de formes multiples, d’où l’origine du jeu de Tangram. Le collectif souhaitait revisiter le Tangram alliant ainsi art géométrique et graphisme. A3 a repris les 7 pièces du célèbre jeu chinois et a poussé le concept encore plus loin, en se fixant aucune limite par rapport au nombre de pièces. Nous avons développé nos propres animaux de cette manière-là et avec différentes techniques : peinture, aérographe, crayon de couleur, crayon de papier…

Qu’est ce qui vous passionne ?

L’art, la nature, les bouledogues français, l’apéro, le design, le Corbusier, les voyages, les amis, les poissons, la musique, la photographie, les vinyles, les tatouages, les photomatons, le cresson, les expositions, Less is more, le street art, Hayao Miyazaki, la fondue, les sushis, l’helvetica, la pétanque, les belles impressions, la grille, les polaroids, l’odeur d’un ouvrage sortit d’impression…

Des projets à venir ?

Cette année, le collectif va évoluer vers une structure plus officielle est devenir un studio graphique, mais le nom A3 va rester. Des projets en cours pour Couleur 3 et d’autres mandats graphiques également. Une exposition A3 chez Kissthedesign pour fin janvier 2013. Et diverses collaborations artistiques sont en cours avec des artistes de la région.

Le mot de la fin….

« Il vaut mieux se perdre dans sa passion que perdre sa passion. »

……………….

>   a3studio.ch

Interview réalisé par Dennis Moya.
Toutes les images appartiennent à © A3 studio.
Photo-portrait d’A3 studio est © Michel Meier.